À propos de la décoration naturelle

Le guide du mur végétal : la nature s’invite chez vous

Le mur végétal pour donner du cachet à sa décoration

Le mur végétal est une culture hors-sol, un pan de mur où poussent des plantes de façon verticale. C’est un élément de décoration intérieur ou extérieur. Vous pouvez opter pour un mur de plantes naturelles ou artificielles. Les végétaux sont intégrés à un contenant garni de substrats comme le terreau. Les plantes s’y développent et créent un écosystème végétal et vertical.

Les deux catégories de murs végétalisés

Le mur végétal intérieur

Les avantages du mur végétal intérieur

  • Beaux aspects esthétiques, couleurs, volumes
  • Améliore la qualité de l’air environnant en apportant de l’oxygène, apporte de la fraicheur
  • Régule la température intérieure
  • Bon isolant phonique et thermique
  • Besoin de peu de lumière et peu d’entretien
  • Aspect écologique important

Pour bien choisir sa technique de mur végétal intérieur, il faut penser à ce que l’on veut avoir

  • Quelque chose de vivant, de naturel, d’évolutif
  • Quelque chose de très simple ou de plus raffiné
  • Quelle superficie ?
  • Arrosage manuel ou automatisé ?

Les emplacements à éviter pour un mur végétal intérieur

  • Les petites surfaces ne sont pas appropriés pour ce type de décoration
  • Les points de chaleur à proximité du mur végétalisé peuvent avoir un effet néfaste sur les plantes
  • Les zones de contact avec les rayons du soleil sont à éviter, cela peut griller la plante

Réalisation

  • Mur végétal en palette
  • Mur végétalisé en kit à acheter
  • Mur végétal fleuri sur tableau
  • Mur végétal sur la totalité d’un mur intérieur
le mur végétal dans une cuisine

Le mur végétal extérieur

Les murs végétaux contribuent à rendre les villes modernes plus agréables.

Les villes se sont construites en opposition à la nature, mais on se rend compte que l’air devient irrespirable et la chaleur augmente par manque de végétaux.

On décore donc les façades extérieures pour un développement durable et pour améliorer la qualité de l’air dans les espaces urbains.

Le mur végétal extérieur pour apporter la nature dans la ville

L'entretien des plantes naturelles pour mur végétalisé

Différentes manières de répondre aux besoins nutritifs des plantes

Les substrats

  • Les billes d’argile
  • Le terreau
  • La tourbe
  • Les fibres végétales
  • La sphaigne
  • La pouzzolane

L'hydroculture

Le substrat utilisé est l’eau, additionnée d’engrais.

L'aéroponie

Les racines sont à l’air libre et simplement « brumisées » d’eau enrichie de nutriments.

Comment apporter l'eau nécessaire à la bonne santé du mur végétal ?

L'arrosage

Arrosage automatique, un goutte-à-goutte qui vient alimenter le substrat en eau qui alimente les plantes

Circuit d'eau fermé

Système d’eau fermé, il y a des contrôles à faire (changer l’eau, vérifier le ph et la température)

L'hydroponie

C’est la version moderne du mur végétal

Cette méthode fait pousser des végétaux hors sol, dans des substrats avec un système d’eau fermé ou on ajoute de l’engrais liquide pour nourrir les plantes dont les racines se développent sur le substrat.

L’hydroponie désigne la culture sur substrat neutre, régulièrement irrigué d’eau additionnée de solution nutritive.

L'aquaponie

Système de culture associant culture de plante en hydroponie et élevage de poissons. On fait circuler de l’eau comme dans l’hydroponie, on y ajoute un aquarium avec des poissons dont les déjections (nitrates) apportent des nutriments aux végétaux. Les plantes, elles, vont filtrer l’eau et redistribuer une eau plus saine aux poissons.

Des bacs vont être accrochés au-dessus de l’aquarium et une pompe va faire monter l’eau jusqu’en haut du mur végétal pour arroser les plantes. On ajoute un peu de billes d’argile dans les pots et on y met les plantes dépourvues du terreau pour que les racines ne pourrissent pas.

Un mur végétal qui va directement dans l’aquarium, l’eau retombe directement dans le bac qui crée un circuit fermé.

Les différentes techniques pour élaborer votre mur végétal

Point Patrick Blanc : le « vrai » mur végétal

Patrick Blanc est l’inventeur des murs végétaux. Sa méthode consiste à fixer des panneaux de PVC expansé sur une armature, puis de les recouvrir de feutre horticole. Sur substrat, avec arrosage automatique, pensé comme un mini-écosystème. Il s’agit d’une technique très répandue pour l’installation d’un mur végétal chez un particulier, tout comme dans un commerce ou une entreprise. Elle est adaptée aux particuliers grâce aux kits prêt à poser.

Méthode Vertiwall : économe et facile d’entretien

Également appelée Bac2Bac, cette méthode fonctionne comme un ensemble de gouttières métalliques fixées au mur sur une structure. Les végétaux sont plantés dans la terre, comme dans une jardinière classique. Les plantes prennent l’eau dont elles ont besoin par capillarité, grâce à des mèches en coton.

On ne parle pas ici d’un écosystème, puisque les plantes sont séparées les unes des autres.

Méthode Vertiss : pour les grands espaces

C’est un système de cassettes pré-moulées permettant de créer facilement un mur végétal, en intérieur comme en extérieur. Le système fonctionne sans terre, avec des alvéoles remplies d’un mélange de pouzzolane, de billes d’argiles, et de tourbe. Ce système est adapté aux grandes surfaces et à l’extérieur, en raison de son épaisseur et de son poids.

Méthode Vertilt : pour les débutants

Le concept développé par la société Vertilt est très facile à mettre en place. C’est un système modulaire prêt-à-poser. Des cassettes en plastique s’emboîtent sur un rail métallique à fixer au mur. Chaque cassette est remplie d’un substrat neutre recouvert d’une grille plastique.

On plante les végétaux avant d’installer la structure à la verticale.

Ce système très accessible est réservé aux petits espaces.

La qualité de l'air et le mur végétal

L'importance de la qualité de l'air pour les murs végétaux naturels

Comme mentionné ci-dessus, il est très important de maintenir une qualité d’air convenable dans le logement pour permettre le bon développement des plantes du mur végétal naturel.

La température ainsi que l’hygrométrie doivent être maîtrisées.

Comment conserver la qualité de l'air en hiver avec le chauffage ?

Est-ce que le fonctionnement du chauffage en hiver met en danger les plantes naturelles du mur végétal ?

La plupart des solutions de chauffage peuvent mettre en danger les murs végétaux. En effet, les mouvements d’air chaud provoqués par les moyens de chauffage traditionnels assèchent l’air et dégradent l’hygrométrie du volume chauffé. De plus, il faut également pouvoir maîtriser avec un haut degré de précision la température de votre chauffage pour ne pas nuire aux plantes naturelles.

Le radiateur électrique en Pierre Naturelle répond à ces deux contraintes :

    • La quasi-totalité de la chaleur est émise sous forme de rayonnement. Les mouvements d’air sont limités au strict minimum et l’air n’est pas asséché ;
    • Le radiateur en Pierre Naturelle est associé à un thermostat connecté régulant la température avec beaucoup de précision.

Le radiateur en Pierre Naturelle

Le Travertino | 500W – 30x100cm

940 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Le White Grey | 750W – 60x60cm

1030 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Le Verde Guatemala | 1100W – 42x130cm

1320 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Le Black Galaxy | 750 W – 36x130cm

1360 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Article rédigé par Anahit TCHOUGOURIAN

Instagram Page Facebook Linkedin 

À propos de la décoration naturelle
  • La biophilie dans la décoration d'intérieur
  • Le wabi-sabi : comment adopter ce style simple et authentique ?
  • Les origines des Pierres Naturelles : Marbre, Granit et Travertin
  • L'Hypocauste : fonctionnement d'un système de chauffage ancestral
  • Le Feng Shui : les grands principes
  • Le guide du mur végétal : la nature s’invite enfin chez vous