Comparatif des sèche-serviettes

Le sèche-serviettes basse consommation

Le sèche-serviettes basse consommation est un sèche-serviettes électrique qui vous permet de faire des économies d’énergie. Le sèche-serviettes est une pièce cruciale pour réaliser des économies d’énergie. Le chauffage représente en effet les deux-tiers de la facture énergétique.

Dans cet article, nous verrons dans un premier temps les différentes caractéristiques d’un sèche-serviettes électrique basse consommation. Dans un deuxième temps, nous appliquerons cette grille de lecture à un modèle de sèche-serviettes à inertie sèche.

Qu’est-ce qu’un sèche-serviettes basse consommation ?

Les sèche-serviettes basse consommation partagent plusieurs caractéristiques essentielles.

L’inertie du sèche-serviettes basse consommation

L’inertie est la première des caractéristiques partagées par les sèche-serviettes électriques basse consommation.

Dans le chauffage, l’inertie désigne la capacité d’un matériau à accumuler de la chaleur et de la libérer de manière progressive.

L’inertie du sèche-serviettes électrique dépend de deux facteurs :

    • Le poids du radiateur ;
    • La capacité thermique massique des matériaux utilisés. La capacité thermique massique désigne la capacité d’un matériau à accumuler de l’énergie par kilogramme.

Une bonne inertie permet à la fois de faire des économies d’énergie et d’atteindre le confort thermique. L’inertie est ce qui permet au sèche-serviettes basse consommation d’avoir une surface qui reste chaude et qui rayonne même après la coupure de l’alimentation électrique.

L'inertie du sèche-serviettes basse consommation

Le rendement radiatif du sèche-serviettes basse consommation

Il existe deux types de transfert thermique dans le domaine du chauffage :

    • La convection : c’est le transfert d’énergie thermique qui se fait grâce à des mouvements d’air. Ce type de transfert thermique provoque des déplacements de poussières qui irritent les muqueuses et qui assèchent l’air ;
    • Le rayonnement : ce transfert d’énergie permet de chauffer directement les corps solides sans chauffer l’air. La qualité de l’air est maintenue, l’hygrométrie est maitrisée et il n’y a pas de mouvements d’air. C’est ce type de transfert thermique qui est généralement associé au concept de chaleur douce.

Pour obtenir une chaleur douce et atteindre le confort thermique plus rapidement, il faut que le sèche-serviettes électrique dégage son énergie calorifique sous forme de rayonnement.

En effet, la convection est un transfert thermique peu efficace :

  • La convection provoque un assèchement de l’air et dégrade l’hygrométrie de l’air ;
  • La convection rend l’atmosphère de la pièce étouffante (la convection chauffe l’air, ce qui augmente sa capacité à contenir de l’humidité) ;
  • La convection provoque des mouvements de particules et de poussières qui peuvent irriter les muqueuses et qui peuvent être très désagréables pour les allergiques ;
  • La convection ne permet pas d’obtenir une homogénéité thermique dans la pièce car l’air chaud monte directement au plafond. La différence de température entre le sol et le plafond peut être de plus de 3 degrés Celsius lorsqu’il y a un chauffage par convection dans le volume chauffé.

À l’inverse, le rayonnement dans l’infrarouge lointain permet de chauffer directement les corps solides sans chauffer l’air, sans déplacer de poussières et permet d’obtenir une meilleure répartition de la chaleur dans la pièce. L’air est chauffé, mais de manière indirecte, parce que les corps solides emmagasinent de la chaleur qu’ils libèrent progressivement dans le volume chauffé.

le rendement radiatif du sèche-serviettes basse consommation

Une bonne régulation de la température

Une bonne régulation de la température est nécessaire pour un sèche-serviettes basse consommation.

Le premier élément à prendre en compte est la qualité et la précision du thermostat. Le thermostat doit être capable de gérer avec précision la température et de rapidement réagir aux variations de température. Certains sèche-serviettes de mauvaise qualité ont des thermostats qui ont des marges d’erreur à plus ou moins 3 degrés Celsius. Sachant qu’un degré Celsius supplémentaire vous génère 7% de consommation énergétique en plus en moyenne, il est vital d’opter pour des thermostats qui régulent bien la température. Il existe bien d’autres critères à prendre en compte pour déterminer la qualité d’un thermostat. Nous vous invitons à les découvrir sur notre guide du thermostat connecté.

Le deuxième critère à considérer pour un sèche-serviettes basse consommation est sa réactivité. Un sèche-serviettes basse consommation doit être capable de monter rapidement en température. En effet, au moment de prendre son bain ou sa douche, nous aimons bien avoir quelques degrés supplémentaires. Pour consommer le moins d’énergie possible, il faut que le sèche-serviettes monte rapidement en température pour que l’utilisateur n’ait pas à l’activer trop en avance.

la régulation de la température par le sèche-serviettes basse consommation

Le sèche-serviettes basse consommation en Pierre Naturelle

Le sèche-serviettes basse consommation en Pierre Naturelle est un sèche-serviettes à inertie sèche taillé au sein même de la Pierre Naturelle. C’est un sèche-serviettes électrique avec un excellente rendement radiatif et une très bonne réactivité face aux changements de température. Ce sèche-serviettes électrique basse consommation est disponible dans 3 types de Pierre Naturelle : le granit, le marbre et le travertin.

Appliquons désormais la grille de lecture détaillée au sein de la partie précédente au sèche-serviettes électrique en Pierre Naturelle.

L’inertie du sèche-serviettes en Pierre Naturelle

Le sèche-serviettes électrique en Pierre Naturelle est un sèche-serviettes avec une excellente inertie :

    • Le poids de ce radiateur sèche-serviettes est élevé. En effet, le sèche-serviettes est découpé au sein d’un bloc de 3 centimètres de Pierre Naturelle. De plus, le marbre, le granit et le travertin sont des pierres avec d’excellentes densités volumiques (plus de 2500 kg/m3) ;
    • La capacité thermique massique de ces Pierres Naturelles est très élevée et dépasse les 850 J.K−1.kg−1. À titre de comparaison, la capacité thermique massique de la fonte est 88% plus faible (450 J.K−1.kg−1).
Le Fante Travertino, le sèche-serviettes électrique basse consommation en travertin

Le rendement radiatif du sèche-serviettes électrique basse consommation en Pierre

Le sèche-serviettes basse consommation en Pierre Naturelle ne provoque pas de mouvements de convection. La quasi-totalité de l’énergie calorifique est émise sous forme de rayonnement.

Cela est rendu possible par la conception du sèche-serviettes électrique en Pierre Naturelle. En effet, la non dissociation du corps et du cœur de chauffe permet de limiter les mouvements de convection au strict minimum. La résistance est insérée par rainurage au sein de la roche. L’énergie calorifique émise par la résistance calorifique grâce à l’effet Joule est directement transmise à la Pierre Naturelle qui emmagasine la chaleur. Il n’y a pas d’air entre la résistance et la Pierre Naturelle, ce qui permet d’éviter la génération de convection. Une fois l’énergie calorifique emmagasinée par la Pierre Naturelle, la chaleur est progressivement dissipée par le sèche-serviettes sous forme de rayonnement infrarouge lointain.

Ce rayonnement infrarouge lointain permet de chauffer directement les corps solides et pénètre en profondeur l’épiderme. À l’instar des rayons du soleil, vous ressentez immédiatement une sensation de chaleur lorsque les ondes thermiques viennent au contact de votre peau. Dans le domaine du chauffage, cette chaleur est couramment appelée « chaleur douce ».

Ce qui fait également la différence avec les radiateurs sèche-serviettes à inertie classiques, c’est la présence d’un isolant bio-soluble à l’arrière du sèche-serviettes. Cet isolant a pour vocation de canaliser le rayonnement vers l’avant du radiateur, vers le volume à chauffer. Cela permet de maximiser le rendement radiatif de ce sèche-serviettes électrique basse consommation car le rayonnement ne chauffe pas le mur porteur.

Malgré l’inertie, une très bonne réactivité face aux changements de température

Nous avons vu dans la partie précédente qu’une bonne inertie était souvent associée à un manque de réactivité.

C’est la raison pour laquelle les sèche-serviettes à inertie fluide sont souvent associés à des souffleries dégagent une chaleur convective. En effet, le radiateur à inertie fluide classique a une montée en température qui est très longue et qui peut prendre plusieurs heures. La solution de facilité pour les fabricants est alors de poser une soufflerie derrière les lames ou les tubes du sèche-serviettes. Or, si cette soufflerie permet une montée en température rapide, elle est source d’inconfort thermique et génère une conséquente surconsommation énergétique.

Le sèche-serviettes basse consommation en Pierre Naturelle est un sèche-serviettes qui a une excellente inertie et qui monte rapidement en température. Cette rapide montée en température est expliquée par trois éléments :

  • La non dissociation du corps et du cœur de chauffe. La résistance est insérée au sein même de la Pierre Naturelle. L’énergie calorifique est directement transmise à la Pierre Naturelle ;
  • L’importante surface d’échange de la résistance électrique permet à la Pierre Naturelle d’emmagasiner rapidement une grande énergie calorifique (plusieurs mètres de résistance son insérés dans la Pierre Naturelle) ;
  • La puissance du rayonnement de la Pierre Naturelle permet de ressentir immédiatement une sensation de chaleur.

Conclusion : le sèche-serviettes en Pierre, un sèche-serviettes électrique sans compromis

Le sèche-serviettes en Pierre Naturelle est un sèche-serviettes au profil complet :

    • Il a une excellente inertie et un excellent rendement radiatif ;
    • Il limite au strict minimum les mouvements de convection qui sont sources d’inconfort thermique ;
    • Il permet de monter rapidement la température dans le volume chauffé.

La particularité du sèche-serviettes basse consommation en pierre est qu’il permet de faire des économies d’énergie tout en permettant d’atteindre rapidement le confort thermique. Vous faites des économies sur votre facture énergétique tout en ayant accès à un véritable confort thermique dans votre salle de bain.

Les Fante : les sèche-serviettes en Pierre Naturelle

Le White Grey | 1100W – 42x130cm

1250 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Le Black Galaxy | 750W – 60×60 cm

1250 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Le Fante Travertino | 750W – 36x130cm

1270 
Sèche-serviettes électrique à inertie en Travertin. Adapté pour les salles de bain de 6 à 9 m2.

Le Verde Guatemala | 1500 W – 60x130cm

1490 

Tous nos radiateurs peuvent être posés horizontalement ou verticalement.

Nos articles sur le sèche-serviettes électrique
  • Le guide complet du sèche-serviettes électrique
  • Le sèche-serviettes basse consommation : les différents critères
  • Le sèche-serviettes inertie sèche : tout savoir sur ce type de sèche-serviettes
  • Qu’est-ce qu’un sèche-serviettes soufflant ? Avantages, inconvénients et alternatives