Entreprise française depuis 1937 – Livraison dans toute la France sous 7 jours ouvrés

0
0,00 

Réussir ses Économies d’Énergie avec un Chauffage Électrique à Inertie

Contenu de l'article

Le chauffage électrique à inertie est un incontournable pour réaliser des économies d’énergie tout en permettant d’atteindre rapidement le confort thermique.

Dans l’univers du chauffage basse consommation, nous parlons d’inertie thermique pour désigner la capacité d’un objet ou d’un matériau à conserver sa température. Pour un chauffage à inertie, les fabricants recherchent avant tout des matériaux à forte inertie thermique pour accumuler de la chaleur.

Concernant le chauffage électrique à inertie, on distingue généralement deux grands type de chauffage inertie dont nous parlerons dans cet article : le chauffage à inertie sèche et le chauffage à inertie fluide.

Inertie d'un radiateur en pierre naturelle
Inertie d’un radiateur en pierre naturelle

Le chauffage à inertie fluide


Définition du chauffage à inertie fluide

Dans le cadre du chauffage électrique à inertie fluide,  une résistance est plongée dans un fluide appelé le “fluide caloporteur”. Ainsi, les calories sont transmises de la résistance vers le fluide, qui par conduction transmet la chaleur à l’ensemble du corps de chauffe.

Le corps de chauffe de ce type de chauffage à inertie est généralement constitué d’aluminium, d’acier ou encore de fonte. Ces matériaux sont choisis car ils accumulent très bien la chaleur et sont assez faciles à industrialiser. Mais le fluide caloporteur joue également un rôle dans l’accumulation de la chaleur et c’est la raison pour laquelle on emploie l’expression “inertie fluide” pour désigner ce type de chauffage.

Radiateur électrique avec un fluide caloporteur

Les huiles utilisées dans le chauffage inertie fluide

Le fluide de ce type de chauffage électrique est composé en général d’huile. On retrouve en général deux types d’huiles :

  • Des huiles végétales.
  • Des huiles minérales.

Dans les deux cas, ces huiles sont des huiles qui doivent être capables de résister à de très hautes températures.

Les avantages de l’inertie fluide

Les appareils de chauffage à inertie fluide sont une solution économique.

  • Le chauffage à inertie fluide permet aux fabricants d’économiser sur la matière première.
  • Cette solution est simple à mettre en œuvre pour les fabricants.  Généralement, une résistance est placée en position basse. L’huile se charge ensuite de répartir la chaleur par convection naturelle dans l’ensemble du radiateur.

Les inconvénients du chauffage électrique à inertie fluide

  • C’est tout d’abord un type de chauffage qui nécessite beaucoup d’entretien et qui n’a pas une très bonne longévité.
    • En vieillissant, les joints et les soudures présentent des risques de fuite du liquide caloporteur.
    • Les nombreux cycles de chauffe dégradent le liquide caloporteur qui est en contact direct avec la résistance. Le rendement du radiateur est alors altéré avec le temps.
  • La montée en température est très lente. La diffusion de la chaleur est très lente. Cela nuit grandement au confort de chauffe. En effet, ce type de chauffage est souvent installé en tant que sèche-serviettes dans une salle de bain. Dans une salle de bain, l’important est souvent d’avoir un chauffage qui monte rapidement en température.   

Le chauffage à inertie fluide est donc un type de chauffage électrique qui se dégrade assez rapidement avec le temps. Cela signifie que le rendement énergétique va également baisser avec le temps et que votre consommation énergétique va augmenter.

Le chauffage à inertie sèche


Définition du chauffage à inertie sèche

À l’instar du chauffage à inertie fluide, le chauffage à inertie sèche est également généralement composé d’un corps de chauffe en aluminium, en fonte ou encore en acier. Ce qui le différencie du chauffage à inertie fluide, c’est que le coeur de chauffe est solide.

La résistance est intégrée au coeur de chauffe et transmet ses calories par convection au corps de chauffe.

Le chauffage à inertie sèche traditionnel

La composition du coeur de chauffe du chauffage électrique à inertie sèche

Le cœur de chauffe est fabriqué avec plusieurs matériaux qui ont de bonnes caractéristiques d’inertie. Dans tous les cas,  une résistance est scellée dans la matière. Ainsi, les calories sont transmises de la résistance au coeur de chauffe par conduction. 

Coeur de chauffe en Céramique et Faïence

Les céramiques sont des mélanges de Silice, de Feldspath et de Kaolin. L’ensemble est malaxé avec comme additif de l’eau et pressé dans un moule. Le mélange est ensuite placé dans un four à haute température de 1100°C avec plusieurs cycles de chauffe et refroidissement.
Le radiateur à inertie céramique ou faïence possède de bonnes caractéristiques d’accumulation thermique. En effet, la céramique a une densité de 2500 kg/m3 et fait donc partie des matériaux avec une très bonne inertie. Mais attention ! Il peut y avoir de grandes différences suivant les fabricants. Les matières premières et la quantité des céramiques utilisées influencent grandement les performances finales.

Coeur de chauffe en Pierre Naturelle

Plus rarement, le cœur de chauffe peut être constitué de pierre naturelle comme la stéatite, la pierre de lave, le marbre ou encore le granit. Ces matériaux ont une densité et une inertie équivalente à la céramique, mais cela dépend de la taille du cœur de chauffe employé. 
La densité de ces matériaux varient de 2600 kg/m3 à 2836 kg/m3 suivant le type de pierre employée.

Coeur de chauffe en Fonte

La fonte est un alliage de fer avec une grande proportion de carbone. La fonte possède une plus grande capacité d’accumulation thermique avec une restitution lente de la chaleur. La densité de la fonte est de 7000 kg/m3.

Un des désavantages de ce radiateur est sa lente montée en température. De plus, des phénomènes de dilatation important provoque des bruits de craquement.

Coeur de chauffe en aluminium

C’est la solution la plus économique à la fabrication. La montée en température est rapide mais l’inertie thermique n’est pas bonne. Avec ce type de matériau, les capacités de stockage des calories sont réduites. Comme pour la fonte, des phénomènes de craquement sont audibles.

Le chauffage à inertie sèche en Pierre Naturelle


Le chauffage à inertie en pierre naturelle est le chauffage électrique que nous avons développé grâce à notre expérience dans le domaine de l’installation électrique. Ce qui fait la particularité de nos radiateurs et de nos sèche-serviettes en Pierre Naturelle, c’est le fait que la résistance soit insérée au sien même du Granit, du Marbre ou du Travertin.

Contrairement aux radiateurs à inertie sèche classiques, le coeur et le corps de chauffe fusionnent. Les phénomènes de convection ayant lieu sur les radiateurs à inertie sèche traditionnels sont réduits au strict minimum. Toutes les calories émises par la résistance électrique sont absorbées par la Pierre Naturelle. L’expression « chauffage à inertie intégral » peut donc être employée pour qualifier ce chauffage électrique en Pierre Naturelle.

Conception du chauffage à inertie en Pierre

Le radiateur à inertie sèche en Pierre Naturelle est conçu à partir d’une pierre brute de 3 cm d’épaisseur. La résistance en Kanthal est insérée directement dans la Pierre. Un isolant biosoluble est fixée à l’arrière du radiateur pour diriger le rayonnement vers la face avant. 

La conception de ce chauffage électrique à inertie en pierre a été réalisée pour répondre aux critères suivants :

  • excellent rendement radiatif ;
  • excellente inertie massique ;
  • des matériaux choisis pour leur qualité et leur longévité ;
  • un produit qui reste naturel et authentique.
Coupe du radiateur électrique en pierre naturelle

Les avantages du radiateur à inertie sèche en Pierre Naturelle

Par rapport à un chauffage à inertie sèche classique, les avantages du chauffage électrique à inertie en Pierre Naturelle sont nombreux.

Parmi les avantages techniques, on pourrait évoquer :

  • Le radiateur à inertie sèche en Pierre Naturelle a une inertie record. C’est l’ensemble du radiateur qui joue le rôle d’accumulation grâce à la fusion du coeur et du coeur de chauffe ;
  • La puissance de rayonnement est maximale. Le radiateur réémet directement sous forme de rayonnement l’intégralité des calories stockées ;
  • La convection est réduite au strict minimum. Le chauffage en Pierre Naturelle conserve la qualité de l’air et maintient l’hygrométrie de la pièce ;
  • La surface de rayonnement est en moyenne 2,5 fois supérieure aux radiateurs à inertie sèche conventionnels. 
  • La puissance de rayonnement est intégralement dirigée sur l’avant de l’appareil grâce à l’isolant biosoluble placé sur la face arrière du radiateur ;
  • La résistance est en Kanthal. C’est une technologie utilisée  de longue date notamment dans les fours industriels. La résistance en Kanthal a une température de fusion de 1200°C.

Le fait de découper le radiateur directement dans la Pierre Naturelle rend notre produit unique. En plus d’être un objet fonctionnel, c’est également une pièce design et original :

  • C’est un radiateur qui ne ressemble à aucun autre radiateur du marché. Le radiateur devient une pièce originale ;
  • Le côté unique, naturel art artisanal. Aucune de nos pierres n’est identique. Chaque Pierre Naturelle est le fruit d’un long processus de formation géologique.
Le chauffage électrique à inertie en pierre de travertin

Les inconvénients du radiateur à inertie sèche en Pierre Naturelle

Le poids élevé de notre radiateur peut parfois poser problème lors de l’installation.

Pour remédier à ce problème, nous avons un nombre important de supports afin de répartir la charge du radiateur en pierre. Notre chauffage électrique de 1500W a par exemple 8 supports qui permettent de répartir de manière homogène les 70 kilogrammes sur le mur. 

De plus, il est possible de brancher plusieurs radiateurs sur la même alimentation électrique et de réaliser de véritables compositions murales pour répartir de manière encore plus harmonieuse le poids des radiateurs. 

Le chauffage à inertie en pierre reconstituée


La technologie et la conception  employées par ce type de radiateur sont bien différentes des radiateurs à inertie 100% en Pierre Naturelle. 

En effet, seule une pierre reconstituée d’environ un centimètre d’épaisseur est collée sur la face avant du radiateur. Quant à la résistance, elle est de type circuit imprimé et est simplement collée à l’arrière du radiateur.

Les avantages du radiateur inertie sèche imitation pierre

  • La surface de rayonnement est généralement plus grande que sur les radiateurs à inertie sèche traditionnels ;
  • Bien que le design ne soit pas premium et que l’aspect naturel de la Pierre Naturelle ne ressorte que très peu, il n’y a pas cet aspect “boîte métallique” que l’on retrouve sur les radiateurs à inertie traditionnels.

Les inconvénients du radiateur inertie sèche low cost

  • Le sens de pose est prédéfini à la fabrication ;
  • La fragilité de la résistance de type circuit imprimé ;
  • Cette technique génère des flux importants d’air convectif. En effet, l’arrière du circuit imprimé est en contact direct avec l’air ;
  • Le rendu artificiel de la pierre reconstituée ;
  • Un prix quasiment similaire au radiateur 100% en Pierre Naturelle. 

Articles similaires les plus récents

Les Imparfaits 

Les Imparfaits, célèbrent les « imperfections » naturelles de la Pierre.

Afin de mettre en valeur chaque pierre tout en minimisant le gaspillage, certains de nos radiateurs et sèche-serviettes sont offerts à des prix plus abordables.