Entreprise française depuis 1937 – Livraison sous 7 jours ouvrés

0
0,00 

Comment bien choisir son thermostat connecté ?

Contenu de l'article

Le choix du thermostat connecté est d’une importance capitale pour atteindre le confort thermique tout en vous faisant faire des économies d’énergie. Même avec un chauffage très performant, vous consommerez plus que la normale si votre thermostat est de faible qualité.

Un bon thermostat connecté mesure avec précision les variations de température. Cela lui permet d’envoyer les bonnes informations au récepteur du sèche-serviette ou du radiateur électrique.

Un thermostat d'ambiance Chaleur Naturelle posé sur une table

Quels sont les facteurs à considérer pour choisir son thermostat connecté ?


La précision du thermostat

La fonction première du thermostat connecté est de réguler la température du sèche-serviettes ou du radiateur électrique. Avec une mauvaise régulation de la température, vous n’atteindrez pas le confort thermique et vous consommerez plus d’énergie. Il est donc important de ne pas économiser sur le thermostat. Un thermostat bas de gamme peut vous faire consommer jusqu’à 30% d’énergie supplémentaire.

En effet, chaque degré supplémentaire engendre une surconsommation d’électricité de 7%. Ainsi, si vous désirez une température de 20°C et que la température effective dans votre pièce est de 22°C, vous consommerez 14% d’électricité en plus.

Le choix d’un thermostat intelligent

Le thermostat doit pouvoir se réguler et s’adapter à l’environnement dans lequel il est positionné. Il doit être capable d’avoir une phase d’apprentissage qui lui permet de s’adapter à des conditions spécifiques.

Un bon thermostat connecté est un thermostat qui permet de maintenir une température constante. Le thermostat électronique doit donc tenir compte de l’inertie thermique de la pièce dans laquelle il est installé. C’est précisément cette adaptation et cette régulation intelligente qui permet au thermostat de maintenir de manière précise la température réglée.

À l’inverse, un thermostat de faible qualité n’est pas en mesure d’anticiper les variations de température au sein de la pièce dans laquelle il est installé. Les variations de température au sein de votre pièce seront plus importantes et vous consommerez plus d’énergie.

Privilégier les thermostats déportés

Il faut préférer les radiateurs avec un thermostat déporté. La température réelle de la pièce sera nettement mieux estimée. Généralement, les radiateurs équipés de thermostat non déporté ont un fonctionnement qui est beaucoup plus aléatoire.

Pour le fabricant c’est très difficile à gérer. Il est impossible de connaître à l’avance la hauteur d’implantation ou encore la température du mur sur lequel va être installé le radiateur. Par exemple, la mesure de la température ne sera pas la même si le radiateur est positionné sur un mur extérieur ou s’il est positionné sur un mur intérieur. De plus, lorsque le radiateur va chauffer, l’estimation de la température réelle de la pièce va être très difficile à réaliser. 

Le choix de la position du thermostat

La hauteur d’implantation préconisée est d’environ 130 centimètres.

Le thermostat doit être installé sur un mur intérieur. En effet, un mur extérieur est légèrement plus froid et cela risque de perturber la prise de température. Dans le cas d’une maison bien isolée, cette remarque n’est plus valable.

Le thermostat doit également être à l’abri de tout mouvement d’air parasite et être à l’abri de tout rayonnement solaire direct.

Enfin, pour des raisons de commodité de manipulation choisissez un endroit facile d’accès.

Vous retrouverez plus de détails sur la page dédiée où nous expliquons en profondeur le positionnement idéal du thermostat.

Le thermostat doit être programmable

Il est très important que le thermostat puisse être facilement programmable et que sa prise en main soit intuitive. Cet élément est important et va vous permettre d’optimiser votre gestion du chauffage afin de réaliser des économies d’énergie.

Il est en effet préférable de réaliser une fine programmation pour optimiser le confort thermique et la consommation énergétique. Ainsi, nous vous conseillons d’effectuer une programmation séparée de chaque volume de vie. Par exemple, il est pertinent de programmer un abaissement de température dans les périodes de non présence pièce par pièce suivant votre rythme de vie.

L’abaissement de température ne doit pas être supérieure à 3°C pour les courtes périodes. Si vous faites un abaissement supérieur, l’énergie nécessaire pour revenir à la température de consigne supprimerait les économies. Cependant, dans le cas où vous partez en vacances pour une longue période, vous pouvez faire chuter la température à 8°C. Mais attention à l’inertie thermique !  Dans le cas d’un abaissement de 3°C par rapport à la température désirée, il faut minimum remonter la température une heure avant votre présence dans la pièce. Pour un retour de vacances, il faut remonter la température au minimum une journée avant votre arrivée.

Avec un thermostat connecté qui a été bien étudié et dont la prise en main est facile, vous optimiserez en peu de temps la régulation du chauffage. Un bon thermostat connecté, c’est également un thermostat qui ne vous fasse pas perdre votre temps et que vous pouvez facilement optimiser pour faire des économies d’énergie.

Le thermostat doit pouvoir être facilement commandé à distance

Si votre rythme de vie n’est pas régulier, il est important que vous puissiez gérer la température de votre logement à distance via votre smartphone.

En remettant en marche le chauffage au moment opportun, vous ferez des économies d’énergie et vous aurez en permanence la température désirée dans votre habitation.

Il faut donc choisir un thermostat d’un fabricant qui propose avec sa solution une application facile à prendre en main et qui vous permette de contrôler à distance votre chauffage électrique.

Quels thermostats connectés choisir ?


Le thermostat électronique

Le thermostat mécanique à bilame est extrêmement imprécis. Nous vous le déconseillons fortement. Il est constitué de deux languettes en métal avec un alliage différent et qui sont collées l’une contre l’autre. Chaque lame a son propre coefficient de dilatation. Suivant la température de la pièce, l’ensemble se déforme pour fermer ou ouvrir le contact.

La précision est de 3°C. La température intérieure va osciller en permanence. N’oublions pas que 1°C supplémentaire c’est une surconsommation de 7°C. Pour faire des économies d’énergie, ce type de thermostat est à proscrire. Vous ferez peut-être des économies lors de l’achat du thermostat mais vous le paierez très cher par la suite.

Vous pouvez reconnaître facilement ces thermostats mécaniques, il suffit de jouer avec la molette un léger “clic” au changement d’état vous signale sa présence.  

À l’inverse, le thermostat électronique mesure la température grâce à une sonde de température. Une sonde de température résiste à une résistance qui varie en fonction de la température. Ce dispositif est beaucoup plus précis, de l’ordre de 0.1 °C.

Le thermostat intelligent de type chrono proportionnelle (PID)

Il est important que le thermostat soit de type PID. Les régulateurs de température PID fonctionnent à l’aide d’un algorithme qui prédit la puissance à utiliser pour atteindre la température de consigne. C’est un algorithme qui s’adapte aux conditions particulières et qui gère la température de manière intelligente.

Les thermostats électroniques de dernière génération possèdent une régulation intelligente de type PID. Un algorithme très élaboré tient compte de l’inertie de la pièce et du radiateur. Après une phase d’apprentissage, il est capable d’anticiper l’inertie thermique du logement et du chauffage pour maintenir la température la plus constante possible.

Les régulateurs de température avec PID sont également beaucoup plus performants pour gérer les perturbations de température comme l’ouverture d’une porte de four ou encore l’ouverture d’une fenêtre. Le thermostat de type PID compensera de manière rapide et intelligente la perturbation et ramènera la pièce à la température de consigne.

Nos recommendations de thermostat connecté


Le thermostat connecté de Chaleur Naturelle

Nous recommandons généralement à nos clients d’utiliser notre thermostat, produit par l’industriel français spécialiste des thermostats, Delta Dore. Ces thermostats se distinguent par leur fiabilité et leur longévité. Fabriqués en France, ces thermostats sont garantis 5 ans.

Nos sèche-serviettes et nos radiateurs électriques en Pierre Naturelle sont équipés d’origine d’un thermostat radio programmable.

Ce thermostat est sans fil et communique par ondes radio au récepteur présent à l’arrière du radiateur.

Ce thermostat possède toutes les qualités décrites plus haut :

  • Thermostat électronique et de type PID ;
  • Appareil facile à prendre en main et à programmer  ;
  • Appareil compatible avec une solution domotique que nous commercialisons également sur la boutique, la Tydom 1.0. Avec l’application Tydom développé par Delta Dore, vous avez la possibilité de contrôler à distance l’ensemble de vos radiateurs et sèche-serviettes électriques.

Sur notre page dédiée, vous trouverez le mode d’emploi du thermostat Delta Dore.

Un thermostat d'ambiance Chaleur Naturelle en focus

Le thermostat connecté de Yokis

Bien que nous conseillons notre solution pour sa fiabilité, sa facilité de prise en main, nous proposons également la marque Yokis pour les thermostats.

Tous nos radiateurs et nos sèche-serviettes électriques en Pierre Naturelle sont également compatibles avec cette marque.

Sur notre page dédiée, vous retrouverez les spécificités technique du thermostat connecté Thermarp de Yokis ainsi qu’une notice de montage.

Le thermostat d'ambiance Yokis de Thermarp

Articles similaires les plus récents

Les Imparfaits 

Les Imparfaits, célèbrent les « imperfections » naturelles de la Pierre.

Afin de mettre en valeur chaque pierre tout en minimisant le gaspillage, certains de nos radiateurs et sèche-serviettes sont offerts à des prix plus abordables.