Entreprise française depuis 1937 – Livraison dans toute la France sous 7 jours ouvrés

0
0,00 

Choisir le Bon Chauffage en 2024 : Guide pour une Maison Éco-responsable

Contenu de l'article

Quel système de chauffage adopter en 2024 ? Cette interrogation est cruciale, car le chauffage constitue un levier majeur pour diminuer sa facture énergétique et réaliser des économies significatives. En France, le chauffage absorbe souvent plus de la moitié des dépenses énergétiques d’un foyer.

Il est essentiel de rappeler que le coût total d’un système de chauffage ne se limite pas à sa consommation énergétique. Il inclut également le coût de l’installation, la durabilité du système, l’entretien annuel, et bien entendu, la consommation d’énergie proprement dite.

Cet article se concentre sur le chauffage électrique, en détaillant ses avantages et inconvénients comparativement à d’autres sources d’énergie. Un choix judicieux de chauffage électrique peut se traduire par des économies notables sur votre facture. Un système de qualité offre non seulement une installation et un entretien peu coûteux mais aussi une régulation précise de la température pièce par pièce. Pour maximiser les économies, il est conseillé d’éviter les convecteurs ou panneaux rayonnants basiques au profit de radiateurs électriques haut de gamme, tels que les radiateurs à inertie en pierre, qui garantissent une excellente efficacité radiative et sont équipés de thermostats performants.

Le chauffage électrique fonctionne selon deux principes de transfert thermique : la convection et le rayonnement. Pour une efficacité énergétique optimale, un maximum de rayonnement est préférable. Le rayonnement permet d’atteindre un confort thermique plus uniforme et plus rapide dans la pièce, et même une réduction de 1°C de la température ambiante peut conduire à une économie de 7,5 % sur la consommation énergétique. Ainsi, un radiateur avec une bonne inertie, capable de maintenir un rayonnement constant, comme le radiateur en pierre naturelle, qui présente un taux de rayonnement de 94 %, est idéal.

Choisir le Bon Chauffage en 2024 : Guide pour une Maison Éco-responsable Radiateur électrique en Pierre Naturelle france

Quel chauffage choisir selon sa situation ?


En tant que chauffage principal, quel type de chauffage choisir ?

Le choix de votre chauffage principal doit être guidé par les besoins énergétiques spécifiques de votre logement, qui dépendent fortement de la localisation géographique et de l’isolation de votre habitation. Une étude détaillée de ces besoins est indispensable pour déterminer la puissance de chauffe nécessaire.

Dans les cas où les besoins énergétiques sont élevés et l’économie d’énergie est une priorité, le chauffage électrique pourrait ne pas être la solution la plus adaptée. Il serait plus judicieux de se tourner vers des alternatives telles que les pompes à chaleur ou les systèmes hybrides.

Lorsque l’isolation idéale n’est pas possible

Si l’isolation optimale de la maison n’est pas réalisable, que ce soit en raison de coûts prohibitifs ou pour préserver un cachet architectural, une combinaison de chauffage électrique et de poêles à bois ou à pellets peut être envisagée. Le chauffage électrique assure une régulation précise et continue de la température au début et à la fin de la saison de chauffe. Lorsque les besoins augmentent, le poêle à bois ou à pellets prend le relais pour le chauffage principal, tout en permettant une homogénéisation de la température dans toute la maison. Il est crucial de bien positionner le poêle et, selon la configuration de votre maison, il peut être nécessaire d’ajouter un système de distribution d’air chaud pour optimiser la diffusion de la chaleur.

Cette solution est souvent retenue pour son coût d’installation et d’utilisation compétitif.

Choisir le Bon Chauffage en 2024 : Guide pour une Maison Éco-responsable Radiateur électrique en Pierre Naturelle france

Avec une bonne isolation et des normes modernes

Aujourd’hui, grâce aux progrès en matière d’isolation et aux nouvelles normes de construction, le chauffage électrique se présente comme une option de plus en plus viable. Il s’ajuste avec précision aux besoins énergétiques de chaque pièce. L’utilisation de thermostats connectés de haute qualité permet une gestion personnalisée et à distance de la température, intégrant instantanément tout apport de chaleur externe, comme celui provenant des rayons du soleil dans une pièce bien exposée.

Le chauffage électrique et la normes RE2020

Dans le cas d’une maison aux normes RE 2020, le chauffage électrique n’est plus interdit. Il est cependant difficile de l’utiliser seul, cela dépend du calcul du thermicien. 

  • En maison individuelle, le seuil carbone très bas fixé à 4 kg/CO2/an est plutôt favorable aux pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamiques.
  • En logement collectif, ce seuil carbone fixé initialement à 14 kg/CO2/an.

En tant que chauffage secondaire, quel type de chauffage choisir ?

Dans les logements ayant des besoins énergétiques élevés, le chauffage électrique n’est généralement pas la solution la plus efficace. Dans de tels cas, une combinaison de poêle à bois ou à pellets avec des radiateurs électriques est souvent recommandée. En tant que chauffage d’appoint, le chauffage électrique est particulièrement adapté pour l’intersaison et permet une gestion fine de la température dans différentes pièces. Chaque pièce peut ainsi être réglée à une température de consigne spécifique, avec la possibilité de baisser la température pour réaliser des économies supplémentaires.

Les défis du chauffage au bois

Le chauffage au bois peut être difficile à réguler, particulièrement en intersaison. Souvent, une combustion insuffisante se produit lorsque le tirage est trop fermé, ce qui peut entraîner une mauvaise combustion et réduire l’efficacité du poêle. Cette utilisation à faible puissance peut non seulement dégrader le rendement, mais aussi augmenter le risque de feu de cheminée du fait de la condensation de la fumée, qui encrasse le conduit.

En outre, l’utilisation prématurée d’un poêle à pellets durant la saison de chauffe peut causer des cycles fréquents d’allumage et d’extinction, ce qui encrasse l’appareil et diminue son rendement pour le reste de la saison.

Utilisation optimale en hiver

Durant le cœur de l’hiver, le poêle à bois ou à pellets devrait être utilisé à sa puissance nominale pour obtenir le meilleur rendement possible. Pour améliorer la distribution de la chaleur dans l’habitat, il est possible d’installer un système de distribution d’air chaud, assurant ainsi une répartition plus uniforme de la chaleur. Parallèlement, le chauffage électrique peut servir à fournir précisément la puissance complémentaire nécessaire dans les pièces les plus éloignées, garantissant que chaque espace atteigne la température souhaitée.

Choisir le Bon Chauffage en 2024 : Guide pour une Maison Éco-responsable Radiateur électrique en Pierre Naturelle france

Quel chauffage pour gérer avec précision la température intérieure ?

Le chauffage électrique est le système de chauffage qui s’adapte le plus rapidement aux variations de température pour que les occupants du logement n’aient pas à subir de variations de température. Chaque pièce est parfaitement régulée à la température souhaitée selon la température souhaitée. Il est pertinent de définir des températures différentes afin de faire des économies d’énergie. Une chambre à coucher ou un couloir n’ont pas besoin d’être chauffé à la même température que les pièces à vivre. Avec un thermostat connecté intelligent qui tient compte de l’inertie de la pièce et du radiateur, vous pouvez obtenir une régulation extrêmement fine de la température. Ce type de thermostat  lance une phase d’apprentissage au début pour déterminer  la réaction thermique de l’ensemble radiateur à inertie ainsi que l’inertie du bâti. Il est ainsi capable d’anticiper la coupure et l’allumage du chauffage électrique pour maintenir une température homogène et respecter la température de consigne avec une précision de 0.1°C.


Avec le chauffage électrique, il est également facile de programmer chaque pièce suivant votre rythme de vie.
Si vous avez un rythme de vie “variable” ou une maison secondaire, il est possible de piloter votre chauffage à distance avec l’intermédiaire de votre smartphone. Vous bénéficiez ainsi d’une température idéale à votre arrivée et vous ne surconsommer jamais d’énergie.

Un chauffage électrique à inertie de qualité garde une homogénéité thermique. La variation de température sol/plafond est très faible. L’hygrométrie de la pièce est maîtrisée et les flux d’air chaud sont presque inexistants. Les déplacements de poussières sont évités et vous préservez vos beaux murs de trace de chauffe.


Choisir le Bon Chauffage en 2024 : Guide pour une Maison Éco-responsable Radiateur électrique en Pierre Naturelle france

Quel chauffage choisir pour éviter tout entretien ?

Les coûts globaux d’entretien du chauffage électrique et de son renouvellement contribuent également aux avantages du chauffage électrique. Un chauffage électrique est un chauffage autonome dans chaque pièce. Un défaut sur un appareil n’entraîne pas un défaut sur toute l’installation et vous permet de solutionner le problème sereinement.

Cependant, il faut opter pour un chauffage électrique à inertie sèche qui vous garantit un rayonnement constant et durable dans le temps. Le rendement énergétique du chauffage à inertie fluide se détériore rapidement et ce type de chauffage électrique a également souvent des problèmes de fuite.


un technicien entretenant un système de chauffage complexe

Quel chauffage choisir pour sa facilité d’installation ?


Facilité d’installation

Par rapport aux autres types de chauffage, le chauffage électrique peut s’avérer être un choix très pertinent pour sa facilité de mise en œuvre. En effet, une sortie pour l’alimentation électrique d’un chauffage électrique est plus facile à mettre en place et beaucoup moins onéreux qu’une installation pour un chauffage central. De plus, les nouvelles normes ont encore facilité la mise en place du chauffage électrique. En effet, il est désormais possible de distribuer plusieurs radiateurs sur un même départ électrique au niveau du tableau électrique. Il faut cependant respecter la section des câbles d’alimentation suivant le disjoncteur divisionnaire de protection pour éviter tout risque de surchauffe de l’installation.
Il faut également mettre en place un interrupteur différentiel de 30mA. Il est important de respecter les normes électriques afin d’assurer la sécurité de votre habitation et de l’utilisateur.  

L’installation d’une pompe à chaleur représente un investissement initial élevé et s’accompagne souvent de contrats d’entretien coûteux. La durée de vie moyenne de ces systèmes est d’environ 10 ans. En raison de leur conception complexe, les pannes, telles que les problèmes de compresseur, les fuites de gaz, les défaillances électroniques ou les pannes de ventilateur, ne sont pas rares. En cas de panne, il est souvent difficile de faire jouer la concurrence, ce qui peut limiter vos options et augmenter le coût des interventions. De plus, la disponibilité des pièces détachées n’est pas garantie, pouvant ainsi vous laisser plusieurs semaines sans chauffage en cas de problème majeur.

Le chauffage facile à adapter à sa décoration d’intérieur

Le radiateur électrique s’adapte très facilement à toutes les typologies de pièces. Il est compact et se place facilement à des endroits stratégiques pour le chauffage. Contrairement au chauffage central, il ne nécessite pas d’emplacement dédié. La facilité d’installation permet de fractionner les radiateurs dans la pièce. Plusieurs ponts de chauffe vous permettent une meilleure répartition du rayonnement. Le confort thermique est meilleur pour plus d’économies.

Si vous optez pour un radiateur électrique design, le chauffage va même pouvoir apporter une touche de plus à votre décoration. C’est le cas par exemple pour les radiateurs inertie en pierre qui sont des objets à la fois performants et esthétiques. Ils apportent une touche de naturel et d’originalité à votre logement, tout en étant facile à installer et en chauffant efficacement votre logement.

Quel système de chauffage choisir pour maîtriser les coûts globaux ?


Le chauffage électrique pour un investissement de départ maîtrisé

Le chauffage électrique est plus facile à mettre en place et le coût global installation acquisition est moins important que la plupart des chauffages. 

En choisissant un chauffage haut de gamme à la fois design et esthétique, le prix initial sera plus faible que pour la plupart des autres systèmes de chauffage.

Un coût d’entretien inexistant avec le chauffage électrique

Contrairement au système de chauffage central, il n’y a pas de conduites de liaison d’eau que vous devez purger assez régulièrement et qui risque de se boucher. Il n’y a pas non plus de conduites de gaz qui nécessitent un contrôle incessant.


Contrairement aux systèmes de chauffage avec pompe à chaleur, il n’y a pas d’installations complexes qui nécessitent des pièces détachées spécifiques à chaque fabricant avec des coûts de remplacement souvent prohibitifs. Concrètement, les fabricants de pompes à chaleur vous feront souvent signer des contrats d’entretien assez onéreux. Une fois le prestataire choisi, vous ne pouvez pas faire jouer la concurrence et serez lié à ce prestataire. 

D’un point de vie économique, un chauffage électrique peut être avantageux sur la durée

Si le chauffage électrique choisi possède un très bon rendement énergétique et que votre habitation est isolée, l’électrique peut être un moyen de faire des économies d’énergie sur le long terme.

On dit souvent que le chauffage électrique est plus cher sur le long terme. Mais ce n’est pas forcément vrai.

Avec le chauffage électrique, vous maîtrisez vos coûts.

  • Premièrement, un chauffage électrique de bonne qualité tient beaucoup plus longtemps que les autres systèmes de chauffage. Des chauffages plus complexes, comme les pompes à chaleur, ont une durée de vie beaucoup plus courte. En général, ce type de chauffage doit être remplacé tous les 10 ans. Ceci doit être intégré dans le coût global du système de chauffage. De plus, avec une pompe à chaleur, vous n’êtes pas à l’abri d’un remplacement d’un compresseur (pièce très fragile) qui représente un coût de plusieurs milliers d’euros ;
  • Deuxièmement, même si un radiateur venait à connaître un dysfonctionnement, vous ne remplacez pas l’entièreté du système de chauffage mais uniquement le radiateur en question. Vous n’êtes pas dans l’embarras et vous pouvez choisir votre prestataire sereinement.

Le chauffage électrique et l’impact environnemental


Une production d’électricité décarbonée en France

En France l’électricité est en grande partie d’origine nucléaire, hydroélectrique, éolienne ou encore photovoltaïque et ne rejette que très peu de Co2 dans l’atmosphère. En effet, 90% de l’énergie électrique en France est produite par des sources émettant des niveaux très faible en carbone. 


Sur certains sites, vous pouvez visualiser heure par heure le mix énergétique de la production d’électricité. Les énergies fossiles ne sont utilisées que dans des cas spécifiques comme lors de pointes de consommation momentanée.

Le complément solaire pour le chauffage électrique

Pour améliorer votre bilan énergétique, vous pouvez opter pour l’installation de panneaux photovoltaïques qui permettent une production d’électricité verte sur toute l’année. 

Avec un logement bien isolé, il est possible d’auto consommer à plus de 50% votre propre production d’électricité verte tout en optant pour le chauffage électrique. Pour découvrir l’autoconsommation électrique, nous vous invitons à vous rendre sur le site d’EDF

Conclusion 


La réglementation thermique 2012 (RT2012) avait initialement freiné l’utilisation du chauffage électrique, qui a néanmoins regagné des parts de marché grâce à l’amélioration des niveaux d’isolation. Avec la RE2020, le seuil carbone très bas fixé à 4 kg CO2 par an pour les maisons individuelles pourrait :

  • favoriser l’usage de technologies comme les pompes à chaleur et les chauffe-eau thermodynamiques
  • faire en sorte que les maisons soient mieux isolées

Certains équipements électriques, comme le sèche-serviette, devraient voir leur utilisation croître. Dans les régions chaudes, notamment dans le sud, le radiateur électrique reste pertinent. Dans d’autres régions, le chauffage électrique servira plutôt de solution complémentaire, accompagnant des systèmes tels que les pompes à chaleur (PAC) ou les poêles à bois, particulièrement dans les chambres. Les avantages de cette solution incluent la gestion indépendante par pièce, l’absence d’inertie, une puissance thermique adaptée, ainsi que des fonctionnalités de programmation et de connectivité.

Articles similaires les plus récents

Les Imparfaits 

Les Imparfaits, célèbrent les « imperfections » naturelles de la Pierre.

Afin de mettre en valeur chaque pierre tout en minimisant le gaspillage, certains de nos radiateurs et sèche-serviettes sont offerts à des prix plus abordables.