Installation du radiateur

Les normes électriques et le chauffage électrique

Les normes d'électricité

Pour le respect des normes électriques, il est impératif de suivre les prescriptions de la norme C15-100. Cette norme est valable pour une installation mais aussi pour une rénovation. Il ne faut pas prendre ces prescriptions à la légère, il en va de votre sécurité (incendie, choc électrique etc…). Une installation électrique de chauffage non conforme représente également un risque financier. En effet, en cas de sinistre, votre assurance peut purement et simplement refuser de rembourser les dégâts.

Le respect des normes électriques est primordial

Si c’est un professionnel qui a effectué les travaux, l’assurance se retourne contre l’entreprise. L’installateur a une obligation de s’assurer contre ces risques. Évidemment, il faut une transaction officielle pour être couvert. Quand vous engagez une entreprise pour des travaux, vous êtes en droit de demander la garantie décennale. Cette garantie couvre les risques pendant une période de 10 ans. Cette garantie est valable même si l’entreprise fait faillite par la suite.
Par contre, si vous décidez d’entreprendre vous même vos travaux électriques vous n’avez aucune assurance qui couvre le risque. Il faut donc être très scrupuleux dans l’exécution des travaux.
Si vous souhaitez installer vous-même le chauffage électrique, nous vous conseillons de lire la page les normes générales.

Les normes et le chauffage électrique

Un émetteur de chaleur électrique (radiateur électrique, plancher chauffant…)  doit obligatoirement faire l’objet d’une alimentation électrique spécifique. L’alimentation dont l’origine est le coffret électrique doit également être protégé par un disjoncteur magnétothermique, une en-tête d’alimentation des circuits de chauffage et un interrupteur différentiel de 30mA.
Attention : il est important de bien choisir le calibre d’intensité admissible de l’interrupteur différentiel. Pour cela,
reportez vous à la page des normes électriques générales.

Plusieurs émetteurs de chaleur peuvent être alimentés pour un départ mais il est important de bien respecter les puissances maximales.

  • Pour une section de 1.5 mm², la puissance maximum admissible est de 3500W pour une protection disjoncteur de 16 ampères ;
  • Pour une section de 2.5 mm², la puissance maximum admissible est de 4500W pour une protection disjoncteur de 20 ampères ;
  • Pour une section de 4 mm², la puissance maximum admissible est de 5750W pour une protection disjoncteur de 25 ampères ;
  • Pour une section de 6 mm², la puissance maximum admissible est de 7250W pour une protection disjoncteur de 32 ampères.
Sections de cable et ampérage en fonction de la puissance

Il est préférable de ne pas mettre un trop grand nombre de radiateurs électriques sur un même départ. En cas de défaut d’un élément lié au départ, vous impactez l’ensemble des éléments raccordés à ce dernier. La recherche de panne sera également plus longue. Pour une utilisation souple et sereine, nous vous conseillons de ne pas alimenter plus que l’ensemble des émetteurs de chauffage électrique d’une pièce. En outre, il est obligatoire d’avoir un dispositif de protection séparé pour le chauffage de la salle de bain.

L'alimentation terminale du radiateur électrique suivant la norme

La connexion terminale du radiateur électrique dans le respect des normes impose un boitier d’encastrement mural. Il est obligatoire selon la norme C15-100 de respecter certaines couleurs.

La couleur bleue pour le conducteur du neutre N

fil électrique bleu

La couleur vert/jaune pour le conducteur de terre

fil-electrique-vert-jaune

La couleur généralement utilisée pour la phase est rouge ou marron

Fil électrique rouge

La couleur généralement utilisée pour le fil pilote est noir ou gris

fils électrique noir et gris

Les autres couleurs utilisées pour commande lampe, navettes, télérupteur etc.. sont violet, brun, orange, blanc.

..Fils électrique de couleurs

Connexion d'un radiateur électrique suivant les normes

Pour connecter le radiateur électrique, il est préférable d’éviter les dominos. Le fil d’arrivée est rigide et le câble d’alimentation du radiateur est souple. Pour une connexion sûre et durable, les bornes du types WAGO 221 sont la meilleure alternative. Cette borne accepte les fils souples (directement sans cosses) et les fils rigides. Le verrouillage s’effectue grâce à un levier.
La boite de jonction doit être équipée d’un sortie de câble. La “sortie de câble” permet de bloquer le câble d’alimentation du radiateur. Dans le cas d’un sèche-serviettes, il est préférable d’opter pour “une sortie de câble” IP44.

Wago 221,2 entrée - les normes du radiateur électrique

Exemple de schéma électrique pour le radiateur électrique

Schéma de branchement radiateurs électriques

Remarque : dans le cas d’une alimentation avec fil pilote, le fil pilote doit être sectionné par un dispositif de coupure additionnelle au disjoncteur magnétothermique. Le conducteur fil pilote est considéré comme un conducteur actif.

Ci-dessous, vous trouverez un exemple de schéma de radiateur électrique en Pierre Naturelle sans fil pilote. La programmation des radiateurs est faite grâce à des thermostats connectés Tybox 5101 de Delta Dore.

Il faut 8 disjoncteurs maximum par interrupteur différentiel.

Pour un chauffage de qualité et pour vous évitez des pointes de consommation, il est préférable d’utiliser un délesteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.